Pour une pelouse verte, dense et en pleine santé, pensez à bien la fertiliser!

Quel plaisir à la fonte des neiges de retrouver un peu de verdure. Si vous souhaitez profiter pleinement de votre pelouse cet été, il faut vous en occuper dès le retour des beaux jours. Quand votre terrain est sec, à l’aide d’un râteau à feuilles, débarrassez-vous des débris laissés par l’hiver : branches, cailloux, gazon mort, feuilles, etc. Profitez-en pour ajouter une fine couche de terre et de la semence à gazon sur votre terrain pour densifier votre pelouse et la rendre plus forte et plus combattive aux insectes et aux mauvaises herbes.

La fertilisation : la nourriture des plantes

La fertilisation doit se faire lors de la période de croissance active de la pelouse. On recommande donc de fertiliser au printemps, en été, en évitant les périodes de grandes chaleurs alors que la plante entre en phase de dormance, et à l’automne.

Il est important de choisir le bon engrais et de l’appliquer au bon moment. En mettre plus que la dose recommandée n’apporte rien de bon, ni à la pelouse qui ne sera pas capable d’absorber les surplus et qui risque même de brûler, ni à l’environnement qui devra recueillir les surplus. Respectez les étiquettes et les recommandations des fabricants et de vos professionnels en magasin.

Votre pelouse n’a pas besoin d’une grande dose de phosphore et comme ce dernier est parfois en cause dans la pollution des cours d’eau, privilégiez un engrais sans phosphore ou à faible teneur en phosphore, c’est à dire moins de 3 %. Les chiffres sur le sac d’engrais vous indiquent sa composition en pourcentage : azote (N), phosphore (P) et potassium (K). C’est universel, pour tous les types d’engrais, peu importe la marque ou le fournisseurs.

La fertilisation en 3 ou 4 étapes

Plusieurs fournisseurs offrent des programmes de fertilisation de pelouse en 3 ou 4 étapes. Qu’importe votre choix, le principe demeure le même : fournir à la plante les nutriments dont elle a besoin pour vos offrir le maximum de son potentiel.

Au printemps, quand le sol atteint environ 10 degrés Celsius, il est temps de faire votre première fertilisation. Elle est très importante puisque c’est elle qui donnera le premier coup de pouce à votre pelouse. On optera pour un engrais riche en azote avec un bon pourcentage d’azote à libération lente pour une absorption optimale des nutriments.

Si vous faites un programme en 4 étapes, à la fin du printemps, en juin, vous pourrez faire votre deuxième fertilisation, encore une fois avec un engrais riche en azote.

 En été, à la fin juin ou au début de juillet, avant les périodes de canicule, choisissez un engrais à dégagement lent riche en azote pour aider votre pelouse à se défendre contre la sècheresse. N’attendez pas que votre pelouse entre dans sa période de dormance, elle ne sera pas en mesure d’absorber l’engrais que vous lui donnerez.

En automne, avant les premières gelées, il est temps de faire votre dernière fertilisation de l’année. Cette fois, on suggère un engrais riche en potassium qui donnera la force nécessaire à votre pelouse pour bien affronter le dur hiver qui l’attend. Cette dernière fertilisation favorisera également une meilleure reprise au printemps prochain.

En suivant ces quelques règles de base, vous aurez une belle pelouse verte et dense qui accueillera avec grand plaisir vos piques-niques familiaux et la prochaine partie de soccer de vos enfants! Bon été!

Fermeture temporaire de la boutique en ligne

Notre boutique en ligne est temporairement indisponible. Vous pouvez consulter notre catalogue de produits et venir nous rencontrer dans l’une ou l’autre de nos succursales en toute sécurité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de témoins de connexion, communément appelés cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques anonymes de visites.