Bien préparer sa surface de plantation

Vous souhaitez ajouter des vivaces et de nouveaux arbustes à votre aménagement paysager ou cultiver un plus grand potager pour avoir de délicieux légumes à vous mettre sous la dent cet été? Rien de plus simple! Il suffit de suivre ces quelques étapes pour bien préparer votre surface de plantation afin que vos végétaux puissent s’y établir avec succès.

Étape 1 – Délimiter la surface

Choisissez où établir votre nouvelle plantation. Votre choix aura un impact sur les végétaux que vous ferez pousser, assurez-vous de bien respecter les besoins en luminosité de vos plantes. Une fois votre décision finale prise, découpez le tour de votre plate-bande avec une pelle tranchante. Vous pouvez ajouter une bordure de votre choix : plastique, métal, bois, pierre ou autre, si vous le souhaitez.

Étape 2 – Retirer le gazon et les roches

Quand votre espace est bien délimité, retirez le gazon ou les autres plantes en surface. Placez le tout dans les résidus verts ou au compost. Des grosses roches peuvent se cacher sous la surface, il est préférable de les enlever également pour ne conserver que la terre.

Étape 3 – Décompacter le sol

Il  n’est pas nécessaire d’utiliser un rotoculteur pour ameublir le sol en surface. À l’aide d’une fourche ou d’une bêche, décompactez le sol pour le rendre plus aéré et prêt à recevoir de nouvelles plantes.

Étape 4 – Planter!

Selon les végétaux choisis, faites des trous de la bonne largeur et de la bonne profondeur pour y planter vos nouvelles plantes. Assurez-vous de conserver un bon espacement entre les plants qui grandiront avec le temps. Pour favoriser l’enracinement, ajoutez des mycorhizes et frottez-en bien la motte de racines pour qu’elles y adhèrent bien.

Étape 5 – Amender le sol

Une fois vos végétaux bien positionnés, ajoutez 2 cm de compost à la surface du sol pour nourrir le sol et les plantes. Vous pourrez ajouter cette même quantité de compost annuellement. Si vous préférez, vous pouvez incorporer le compost dans les 15 premiers centimètres de terre avant de planter.

Étape 6 – Pailler

Pour contrôler la croissance des mauvaises herbes, maintenir une bonne humidité au niveau du sol et éviter les trop grands écarts de température, ajoutez un paillis au choix autour de vos plantes. Cette étape est facultative, mais aidera beaucoup vos plantes à bien se développer et réduira votre entretien. Pour le potager, la paille est votre meilleur choix.

En suivant ces quelques étapes, vous aurez des surfaces de plantation prêtes à accueillir vos nouvelles plantes et à les voir s’épanouir pleinement. Pour d’autres trucs et conseils de jardinage, abonnez-vous à nos pages Facebook